Coulées_boue

Suite à l’orage du 7 mai 2000 et la coulée de boue  qui a inondé entre autres les rues  d’Orléans et du Ponceau, la Municipalité a fait faire une étude à M. Pierre FARDEAU afin qu’il détermine les mesures à prendre pour protéger les habitants de ces risques.

Aménagements préconisés :

  1. Aménagement d’un caniveau de part et d’autre du pont de la Bellique afin que la boue puisse s’évacuer directement dans la rivière,
  2. Sur les hauteurs, aménagement de fossés et entretien des fossés existants,
  3. Et création de bourrelets de terre sur les chemins drainant les eaux de ruissellement,
  4. Ainsi que la plantation de haies,
  5. Faire une demande aux agriculteurs de ne plus labourer dans la ligne de plus grande pente,
  6. pose de canalisation d’un diamètre suffisant sous les rues concernées,
  7. Et surtout la création de bacs de retenue d’eau en amont de la ville,

Cette approche a d’ailleurs été confirmée par l’étude menée par le COBAHMA en 2005.

A ce jour, la canalisation sous la RD45 et le boulevard Saint Jacques a été réalisée, et seul un caniveau a été créé sur le côté droit du pont de la Bellique (N° impairs).

La coulée de boue du 12 Juin 2010 a démontré l’inefficacité des canalisations de la rue d’Orléans et du Boulevard Saint Jacques. En effet, la boue collectée par les bouches d’égout ayant colmaté le tuyau, la boue s’est écoulée dans les  rues.

De plus, l’aménagement de la canalisation au croisement de la rue de Mareil a été mal réalisé et la boue ressort par les regards. Il a fallu plus de 15 jours à EAV pour nettoyer l’ensemble des  canalisations.

Une pétition signée par plus de 100  riverains et sympathisants a été déposée en Mairie, à ce jour la création des bacs de rétention d’eau est toujours un projet prévu parait-il pour 2015 soit 15 ans après les coulées de boues du 7 Mai 2000. Quelle réactivité ! !

 Pour plus de photos : Diaporama